Prix d’excellence de la DGI / Meilleur agent de l’administration fiscale : Kouassi Kan Augustin célébré par les ressortissants de Bamela

Des ressortissants de Bamela, village situé à 500 mètres du département de Botro, dans la région du Gbêkè ont rendu un vibrant hommage à un des fils du village, Kouassi Kan Augustin.

Lauréat de la 18ème édition du prix d’excellence de la Direction générale des impôts (Dgi) qui porte le nom du Président de République, Alassane Ouattara, l’Administrateur des services financiers, Kouassi Kan Augustin, désormais chef de service des impôts divers de Bouaké 1, anciennement en service à la Direction générale des impôts de Tanda, Direction régionale de Bondoukou a été célébré le week-end dernier.

Déjà lauréat du prix du meilleur Agent d’encadrement, M. Kouassi Kan s’est vu célébré, magnifié, félicité et encouragé. C’était à l’occasion d’une fête organisée par la Mutuelle de développement de Bamela (Mudeba) pour témoigner sa reconnaissance à leur frère.

Cette cérémonie avait un triple sens, selon le président de la Mudeba, N’dri Kouamé Lucien. D’abord, il s’agit de marquer une reconnaissance à Dieu qui a inspiré et encadré Kouassi Kan Augustin, qui a fait en sorte qu’il puisse faire du bon travail qui soit reconnu par les humain. Le deuxième sens va à l’endroit du Président de la République qui a reconnu effectivement que M. Kouassi Kan est le meilleur agent des impôts 2018, donc qui lui a donné ce prix. Donc par ma voix dira M. N’dri Lucien, tout Bamela lui dit merci. Le dernier aspect était d’encourager et félicité le lauréat pour lui dire que l’acte qu’il vient de poser au niveau de son service honore tout le village et surtout tout le département de Botro ainsi que la région du Gkêkè qui, pour la première fois a vu un des fils de la région remporter ce grand prix.

Des parents, frères et amis, qui n’ont pas voulu se faire raconter cet évènement majeur, sont sortis nombreux pour faire la fête. Venus des quatre coins d’Abidjan, avec les mains chargées de cadeaux, ils ont très tôt pris d’assaut l’espace Tokofénou qui était devenu trop petit pour la circonstance. Des chants et danses folkloriques ont permis au récipiendaire de communier avec ses parents à la grande joie du président de la mutuelle, N’dri Kouamé Lucien.

« C’est un des nôtre qui a été hissé au plus haut niveau dans cette compétition qui est organisée par la direction générale des impôts dont il a été reconnu comme le meilleur agent des impôts 2018. A ce titre, il a été reçu par le chef de l’Etat, Alassane Ouattara », s’est réjoui M. N’dri. Avant d’indiquer que : « quoi de plus normal de le célébrer, afin que cela serve d’exemple aussi à la nouvelle génération parce que nous cherchons toujours l’excellence à tous les niveaux de service. Nous avons organisé cette cérémonie pour dire que ce prix doit servir d’exemple et qu’il fasse tache d’huile, marquant d’une pierre blanche l’histoire de Bamela ». Toutefois, N’dri Lucien a invité la jeunesse ivoirienne et celle de Bamela à travailler avec abnégation.

« A l’endroit de toute la jeune ivoirienne, c’est déjà assez fait par le Président Ouattara qui a vu juste en initiant le prix d’excellence pour encourager le travail bien fait dans tous les services de l’administration ivoirienne. Mais pour les enfants de Bamela, nous saisissons l’occasion pour leur dire que le travail bien fait est toujours récompensé. Nous les invitons au travail bien fait, à l’abnégation car Augustin a travaillé pour donner un bel exemple. C’est un exemple que les uns et autres doivent copier », a conseillé le président de la Mudeba.

Il faut noter que, pour la circonstance, Kouassi Kan Augustin a été fait chef. En thème de noblesse et des us du village, il a été habillé en pagne Kita avec une chaîne en or, une chaussure traditionnelle munie d’une couronne qui symbolise des attributs d’un chef.

Carlverth Kouakou

 

 

Laisser un commentaire