Hommage à Hamed Bakayoko: Ce que dit Siro de HamBak

by Zephirin

Le Premier ministre et ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, était décidément l’ami des artistes. Depuis sa disparition le mercredi 10 mars dernier en Allemagne des suites d’un cancer, HamBak alias le Golden Boy a reçu des hommages de la classe politique, mais aussi et surtout du monde de la culture. L’artiste Zouglou, Siro du duo Yodé et Siro, n’est pas en marge de cette dernière classe. Dans un témoignage compatissant, Siro a dit, qui était le Premier ministre. « C’est vraiment une grande perte pour la Nation, une grande perte pour la musique. Je dis une grande perte pour la musique, parce qu’il était la manche de la guitare, celle même qui permet aux cordes de donner une sonorité. Il était celui qui, quand un artiste le croisait, il avait une solution réglée », a-t-il fait savoir. Pour Siro, HamBak incarnait la nature de l’Ivoirien. « Il était le typique ivoirien, l’homme de la joie, l’homme de la fête, c’était l’Ivoirien, c’était le sociable. Moi personnellement, il m’a marqué lors des funérailles de DJ Arafat. Il m’a marqué parce que les gens disaient beaucoup de choses sur les réseaux sociaux de lui. Mais il n’a pas regardé cela, il était là pour son fils comme il disait. Il était là et il nous a aidés à faire des funérailles grandioses pour son filleul », a déclaré l’artiste. Et de poursuivre : « Ce n’était pas un parrain dont on vient chanter le nom, ou bien quelqu’un qui aimait la culture comme ça. Il vivait la culture. C’était le pont entre les riches et les pauvres. Sa vie parlait, sa vie nous disait beaucoup de choses ».

XG

Articles similaires