Processus électoral 2020-2021: Un atelier de réflexion pour réussir le scrutin à venir

by Zephirin

Un atelier dit de « capitalisation et opérationnalisation des recommandations du processus électoral 2020-2021 »  faisant suite à une table-ronde postélectorale organisée s’est ouvert du mercredi 23 au 24 juin 2021 à Yamoussoukro. Ce rendez-vous a enregistré la participation des experts de la commission électorale indépendante (CEI), les partis politiques et la communauté internationale notamment des organisations ayant observé les dernières élections en Côte d’Ivoire.

Initiée par l’Institut électoral pour une démocratie durable en Afrique (Eisa) et le National democratic institute (Ndi) et la CEI, cet atelier vise à servir de cadre d’échanger sur les principaux constats et recommandations, de les consolider afin de mener les réflexions pour une opérationnalisation planifiée des recommandations dont la mise en œuvre devrait concourir à l’amélioration des élections futures en Côte d’Ivoire.

L’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en Côte d’Ivoire, SEM Richard K. Bell, ouvrant cette séance de travail, a noté sa satisfaction de voir la Côte d’Ivoire inscrire dans ses processus électoraux « la publication des résultats bureaux de vote par bureaux de vote ». Pour le diplomate américain, c’est un gage de transparence. Pour sa part, le président de la CEI, Ibrahime Coulibaly-Kuibiert, a donné l’assurance que son institution mettra tout en œuvre pour s’enrichir des expériences des grandes nations du monde. « C’est en s’exerçant régulièrement que l’on devient expert, c’est en partageant les expériences que l’on affine sa compétence et nous espérons vivement nous enrichir de vos expériences multiple et de vos contributions pertinentes  durant les travaux de cet atelier », a-t-il fait remarquer.

XG

Articles similaires