Voie de contournement du Grand Abidjan (Y4): Une E.I.E.S et un P.A.R pour la section 3 démarrent, ce jeudi

by Zephirin

Une Etude d’impact environnemental et social (E.I.E.S) et le Plan d’action de réinsertion (P.A.R) des personnes affectées par la section 3 (entre l’autoroute du Nord et le carrefour Jacqueville) de la Voie de contournement du Grand Abidjan ou Y4 démarrent ce jeudi 15 juillet. Le communiqué du ministère de l’équipement et de l’entretien routier qui donne l’information, précise que l’activité vise à procéder au recensement des propriétaires des biens affectés (terrains en jachère, terrains lotis, cultures, bâtiments, etc. Il est bon de savoir, selon la note  que, « l’emprise de la section 3 de la Y4 définie par le décret N°2020-442 du 6 mai 2020 portant déclaration d’utilité publique des périmètres du projet de construction de la section Autoroute du Nord-carrefour Jacqueville de l’autoroute de contournement Y4 est matérialisée sur le terrain par des plots de couleur rouge-blanc ». De ce fait, « les personnes dont les biens sont susceptibles d’être affectés par les travaux, sont priés de se rendre dans les sous-préfectures d’Anyama et de Songon, à compter du 15 juillet pour se faire recenser ». Il sera demandé aux requérants, «tous les documents justificatifs de la propriété ou du bien impacté », achève la note. La Y4 est subdivisée en trois sections. En plus de celle qui fait l’objet d’EIES et de P.A.R (section 3 sur 15km), la section 2 (entre le Stade Alassane Ouattara d’Ebimpé et l’autoroute du Nord), longue de 13km. Ces deux sections sont réalisées dans le cadre du Projet d’Appui à la Compétitivité du Grand Abidjan (PACOGA), initié, par le Gouvernement et la Banque Mondiale. Ce projet vise à appuyer le développement urbain durable de l’agglomération du Grand Abidjan à travers une meilleure intégration du Port dans la ville, permettant d’adresser les inefficacités des opérations portuaires et des chaînes logistiques , une meilleure planification et gestion de l’espace urbain et une mobilité urbaine durable, l’ amélioration de l’infrastructure des transports urbains, des Services logistiques et l’appui à la compétitivité. La section 1, quant à elle, s’étend du rond-point sur le boulevard Mitterrand, route de Bingerville jusqu’au stade d’Ebimpé. La construction de la route en question est confiée à un autre projet.

M.K.

Articles similaires