Man/Se rendant sur le chantier du CHR: Un ouvrier se tue dans un accident de moto

by Zephirin

En quittant son domicile le matin du dimanche 17 octobre 2021, Gopou Kouassi Casimir ouvrier sur le chantier du Centre hospitalier régional (CHR) de Man où il exerce comme ferronnier ne savait pas qu’il avait rendez-vous avec la mort. Soucieux de livrer cette infrastructure sanitaire dans les délais, les entrepreneurs ont souhaité que les employés travaillent les dimanches. C’est pour donc répondre aux attentes de ses patrons que le ferronnier, comme tous les matins, s’est rendu au boulot sur sa moto. Non loin de son lieu de travail, rapporte un témoin, Kouassi Casimir n’a pas fait attention à  une canalisation à ciel ouvert d’une Société de distribution d’eau. Par inadvertance donc, il a fait une chute à moto pour se retrouver dans cette grande fosse qui contenait des barres de fer. L’ouvrier a vu son cou brisé avant d’être englouti dans les eaux verdâtres de ladite fosse. Les bonnes volontés qui y ont accouru n’ont rien pu pour sauver Gopou Kouassi Casimir. Appelés d’urgence sur les lieux de l’accident, son épouse et ses frères n’ont fait que constater les dégâts. Le pauvre est mort sur le coup. Le corps de Casimir Kouassi qui laisse derrière lui une épouse et trois orphelins est transféré immédiatement à la morgue de Man. C’est dans une atmosphère  surchauffé que ses collègues ont poursuivi le travail ce dimanche noir du 17 octobre 2021. L’inhumation de celui qui, en plus d’être un ouvrier, est aussi propriétaire d’un restaurant -bar au quartier Campus 2 est prévu dans les jours avenirs.

X.G.

Articles similaires