4ème Congrès ordinaire de l’OFPI : Le président Affi lance les travaux

« Depuis 2013, nous avons décidé de rester dans le jeu politique pour changer la Côte d’Ivoire par la politique et non par les armes. Malgré ce que cela nous a valu, nous sommes confiant du fait que le FPI va remporter la présidentielle de 2020 ».

Telle est la déclaration du président du Front Populaire Ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan, le samedi 30 novembre 2019, à l’ouverture du 4ème congrès ordinaire de l’Organisation des Femmes du Front Populaire Ivoirien ( OFPI), au Palais de la culture d’Abidjan, à Treichville.

Placé sous le thème ” OFPI débout pour la reconquête du pouvoir avec Pascal Affi N’Guessan en 2020″, ce  congrès a enregistré le soutien de plusieurs partis politique dont le Parti ivoirien des travailleurs (PIT)… et la présence de plusieurs cadres du FPI.

Selon Affi N’guessan l’organisation dudit congrès témoigne la bonne santé du parti de Laurent Gbagbo.

Le parti dispose de ressources humaines et d’une structuration solide pour briguer la présidentielle prochaine en dépit de l’absence du leader charismatique du parti, Laurent Gbagbo. Les probabilités pour que le président Gbagbo soit candidat en 2020 sont faibles. Si nous n’étions pas actif sur la scène politique, nous l’aurions regretté. Heureusement, grâce au travail fait sur le terrain, nous sommes à mesure de gagner l’élection présidentielle avec où sans Laurent Gbagbo”, a prévenu Pascal Affi N’guessan.

Avant de fait savoir que sa lutte s’inscrit dans la suite du combat amorcé par le président Laurent Gbagbo. 

Se prononçant sur la candidature d’Alassane Ouattara pour un troisième mandat, l’ancien premier ministre du pouvoir Gbagbo a indiqué que « celui qui à fait 10 ans au pouvoir, n’est pas concerné par la présidentielle d’octobre 2020».

Dans son mot de fin déclarant l’ouverture des travaux du congrès, Affi N’Guessan a confié une mission importante aux femmes de son parti pour aller “vanter le combat que mène le FPI pour tous les compatriotes”

Au terme des travaux Anne Gnahoret  a été  Secrétaire National des Femmes du FPI.

Carlverth Kouakou

Laisser un commentaire