Abissa 2019 : Le roi des N’Zima-Kotoko fait sa première sortie aux sons de la tradition

Accompagné des sept familles qui composent le peuple N’zima, le roi a assisté à la parade des danseurs.

Sa majesté Tanoé Amon Désiré, roi des N’Zima-Kotoko de Côte d’Ivoire a fait sa première sortie, le mardi 26 novembre 2019, dans le cadre l’édition 2019 de l’Abissa. Cette sortie s’est faite au son du tam-tam parleur Edo-Ngbolé. Rythmes et pas danses sacrée ont agrémenté cette sortie du souverain.

Cette sortie, il faut le souligner, représente un instant précieux pour la critique sociale, axée sur la cohésion au sein du peuple Nzima. Porté en triomphe par des sujets, le roi sort du siège de son Secrétariat. Il est précédé de la reine mère qui est également portée.

La critique sociale exécutée par les chansonniers, véritables poètes mette sur la place publique les faits et méfaits de la société N’zima. Une démarche véritablement démocratique qui met en avant la maturité du peuple N’Zima. Elle vise à permettre à ce peuple de faire son mea-culpa et à aborder la nouvelle année dans une nouvelle vision.
Deux innovations majeures ont marqué cette édition. Il s’agit de la présentation des sept instruments de l’Abissa qui matérialisent les sept familles d’une part. Et d’autre part, de la volonté du peuple N’zima d’aller à la rencontre des peuples de Côte d’Ivoire, d’Afrique et du monde.

… suite de l’article sur Fraternité Matin

Laisser un commentaire