Accident de circulation: Un char de l’armée percute violemment un car, des blessés dans un état grave

La route a encore fait des victimes. Cette fois, c’est un char de l’armée ivoirienne qui a percuté violemment, à la hauteur du camp de la Garde républicaine (Gr) de Yamoussoukro, un car de transport. Cette percussion de plein fouet qui a eu lieu le 10 juillet dernier, a fait de nombreux blessés dont 6 cas dans un état très grave.

Selon notre source, au nombre des victimes, l’on dénombre deux militaires, un policier en poste au commissariat de Zuénoula et neuf enfants.

Aussitôt alerté, le Groupement des sapeurs-pompiers militaires (Gspm), basé dans la capitale administrative et politique, a évacué immédiatement les blessés au Centre hospitalier régional (Chr) de la cité des lacs. Et sur instruction de la directrice du Chr, Joséphine Assié, toutes les victimes ont bénéficié d’une prise en charge par l’ensemble du personnel.

A en croire au confrère, le car immatriculé 831 Hz 01 est parti de Zuénoula à 6h30, avec 65 passagers à destination Abidjan. Arrivé au niveau du camp de la GR, aux environs de 9h30, alors qu’il descendait la côte, en direction du feu tricolore de la résidence des Boigny, le conducteur Cissé Abou est surpris par le char militaire venant de la voie qui mène à la Chambre nationale des rois et chefs traditionnels.

L’engin militaire, selon des témoins, a débouché sur la nationale A3, sans marquer le stop. Il frappe de plein fouet le flanc droit du mastodonte lancé à vive allure. Déséquilibré par le choc, le car se renverse sur le bitume avec ses passagers. Pour le moment, aucune perte en vie humaine n’a été révélée.

CKou

Laisser un commentaire