Burkina : l’Eglise endeuillée de nouveau par des terroristes

Quatre catholiques ont été tués lundi par des hommes armés lors d’une procession religieuse. Le drame survient alors que viennent d’être ensevelis cinq fidèles et un prêtre assassiné en fin de semaine dernière pendant une attaque contre une église catholique dans la localité de Dablo, au centre-nord. L’attaque est également attribuée à des territoristes.

Cette nouvelle attaque s’est déroulée dans le nord du pays. Les fidèles effectuaient une procession mariale quand les assaillants ont intercepté le cortège, à la lisère du village de Singa. Les hommes en armes ont exécuté les quatre fidèles et brûlé la statue de Marie.

Les civils sont de plus en plus visés dans le pays. De nombreuses écoles ont fermé dans le nord et à l’est cibles d’attaques terroristes récurrentes. L’insécurité menace par ailleurs les activités économiques. Le Burkina vient de perdre sa troisième place continentale de producteur de coton au profit de la Côte d’Ivoire. Plusieurs paysans ont fui les zones agricoles, abandonnant les récoltes.

Carlverth KOOUAKOU

Laisser un commentaire