Can 2019 / Préparation à Abu Dhabi: Les Eléphants terminent en beauté

Les Eléphants de Côte d’Ivoire ont battu (4-1), ce mercredi, sans difficulté les Chipolopolos de la Zambie. C’est en beauté que Kamara Ibrahim et ses joueurs ont terminé cette rencontre internationale amicale, qui s’inscrit dans le cadre de la dernière phase préparatoire  de la Coupe d’Afrique des nations de football (Can 2019).

Pour son dernier match de préparation face à la Zambie, la Côte d’Ivoire de Kamara Ibrahim a retrouvé sa traditionnelle 4-4-3 des éliminatoires, avec les onze joueurs les plus utilisés, à l’exception d’Eric Bally, forfait et remplacé par Traoré Ismaël.

C’est le troisième et dernier match test du sélectionneur ivoirien et ses joueurs après la victoire (3-1) face aux Comores et la défaite (1-0) face à l’Ouganda. Pour cette dernière sortie, Serge Aurier et ses camarades étaient face à la Zambie du côté du stade de Cheikh Zayed, sous un chaud soleil d’Abu Dhabi.

En effet, en sept confrontations la Côte d’Ivoire s’est  inclinée cinq fois face à la Zambie dont la dernière en finale de Coupe d’Afrique des nations (Can 2012) et une victoire pour la Côte d’Ivoire, en 1992, année du premier sacre continental des Ivoiriens.

Ce mercredi, face aux champions d’Afrique 2012,  les Eléphants  n’ont pas du tout peiné et ont pris leur deuxième victoire (4-1)  face aux Chipolopolos, même si les Zambiens ont battu (3-2) fraichement le Maroc d’Hervé Renard, future adversaire de la Côte d’Ivoire à la phase finale de la 32ème édition de la Can.

Les choses étaient vite parties pour la Zambie qui trouve le chemin du filet (0-1) à la 14 ème minute sur un penalty provoqué par le défenseur Ivoirien, N’golo Coulibaly. Fouettés dans leur orgueil, les Eléphants vont donner la réplique 14 minutes plus tard. Sur une percée de Nicolas Pépé à la 28ème minute, Kodja ramène les deux équipes à égalité (1-1). Après l’égalisation, les Eléphants vont être plus déterminés et agressifs.

Ce qui va payer net. Le même Pépé va offrir un plateau d’or à Seri Jean Michael, qui double la mise (2-1). Les Eléphants viennent de prendre une longueur d’avance à la 41ème minute. Sur ce score l’arbitre va ramener les 22 acteurs dans les vestiaires, pour une oxygénation de 15 minutes. Revenus, les poulains de Kamara Ibrahim vont marquer leur territoire. Ils vont lever un cran le niveau de jeux à la deuxième mi-temps, prenant le match en compte avec un mélange de jeux d’individualité et de collectivité.

La combinaison entre les joueurs semble être parfaite. Ce qui va payer net. Maxwel Cornet va signer le troisième but (3-1). Sur cette lancée, les Eléphants restent insaisissables. Entré en seconde période, Wilfred Boni va aggraver la souffrance des Zambiens. Sur un relâchement du gardien de but Zambien, comme un vieux renard de surface  Boni va signer le quatrième but (4-1).

En trois matches de préparation, Kamara Ibrahim et ses joueurs ont réalisé deux victoires contre une défaite. La moisson semble être bonne pour l’expédition du Caire, en Egypte pour la compétition.

Carlverth Kouakou

Laisser un commentaire