Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Uemoa : Ouattara rend hommage aux chefs d’Etat et félicite Macky Sall

Le président de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), Alassane Ouattara, Chef d’Etat ivoirien, a rendu un vibrant hommage aux acteurs politique relatif à leur « maturité », félicitant le président sénégalais, Macky Sall,le vendredi 12 juillet 2019.

 Pour le Chef de l’Etat ivoirien, cet état de fait contribue fortement à «l’enracinement démocratique au sein de l’espace Uemoa». C’est pourquoi, au nom de ses pairs, il a saisi la tribune de cette rencontre «pour adresser ses vives félicitations au Président Macky Sall». En février dernier, rappelons-le, celui-ci a été réélu au premier tour de la présidentielle sénégalaise avec 58% des voix.

A l’ouverture de la 21e session de cette conférence qui s’est tenue au  Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan, s’appuyant sur les différentes élections présidentielles et législatives dans certains pays membres, Alassane Ouattara a rendu un vibrant hommage aux acteurs politiques du fait de leur «maturité politique».

Dans la même veine, le Président Alassane Ouattara est revenu sur les élections législatives qui se sont déroulées dans trois autres pays de l’Union: Bénin, Guinée-Bissau et Togo. «Je salue le bon déroulement de ces scrutins», s’est-il félicité.  

Le président de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Uemoa est convaincu que les pays où se dérouleront des élections, l’année prochaine, resteront stables. «Je suis persuadé que les échéances électorales en 2020, dans d’autres pays de notre espace communautaire, se tiendront dans un climat apaisé», a-t-il déclaré.

La Côte d’Ivoire qui organise le scrutin présidentiel en 2020 en fait partie, peut-on lire sur le site Fratmat.info. 

Pour lui, il est clair que les élections apaisées riment avec la «préservation de la paix et de la cohésion sociale». Mieux encore, a-t-il poursuivi, cet élan démocratique constitue le gage d’un «développement  durable et inclusif». Et l’Union économique et monétaire ouest-africaine ne s’en portera que mieux.

Les Présidents du Burkina Faso, du Bénin, du Mali, du Niger, du Togo et du Sénégal ainsi que le Premier ministre de la Guinée-Bissau étaient présents à Abidjan pour prendre part à la 21e session ordinaire de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Uemoa qui s’est tenue sur les bords de la lagune Ebrié.

CKou

 

 

Laisser un commentaire