Exercice Poi annuel de la Sir / Souanga K. Raphael (Directeur technique (Dt) de la Sir): « Après l’incendie, la Sir respire bien »

« Après la récente incendie, la Sir respire bien ». A dit d’entrée le Dt de la Société ivoirienne de raffinerie (Sir), Souanga Kouamé Raphael, à  l’occasion d’une visite de la raffinerie, qu’il dirigeait le mardi 11 juin 2019 sur place, à Vridi.

Comme les années précédentes, cet exercice dont le thème était « Exercice incendie Plan d’opération interne (Poi) annuel avec Gspm-Gendarmerie-Police-Samu-Paa 2019 » visait à tester les matériels et le dispositif sécurité de la Sir tout en renforçant les capacités des intervenants.

Cette rencontre a réunie les pompiers de la Sir, la GSPM, la gendarmerie, la police, le SAMU et l’Office nationale de la protection civile (OPNC). Au terme des opérations, un débriefing a rassemblé les participants et la presse à l’Espace BKG.

C’est là que les intervenants ont expliqué leur rôle durant les opérations. Rappelant les enjeux de cet exercice, le Directeur général (Dg) de la Sir G, Camara Thomas, a souligné que face aux dangers inhérents au métier du raffinage, la sécurité est une priorité absolue pour les industries pétrolières comme la Sir.

« L’objectif de cet exercice, c’est d’entrainer les hommes de la Sir à sauvegarder des personnes, des biens et services en cas d’incendie. Les tester pour savoir si la coordination se porte bien. Chaque semaine ou mois nous faisons des exercices de grandes envergures avec tous les corps sécuritaires qui sont à la Sir. Chercher à savoir si les agents de sécurité sont prêts dans les interventions efficacement pour contenir les incendies », a expliqué le patron de la Sir.

Avant d’ajouter qu’il s’agit « aussi de voir si les rapports entre les hommes de sécurité se portent bien et les amener à ne rien faire à la hâte ». Faisant le point de la situation, Camara Thomas a indiqué que la raffinerie se porte bien et elle est opérationnelle, après l’incendie. « Nous avons remis tout à niveau et nous fonctionnons en toute capacité ».

L a Sir fait une priorité de la sécurité et de la protection de l’environnement. Dotée d’équipement moderne de lutte contre les incendies, elle veille à la prévention des accidents et des sinistres.

Chaque semaine, des simulations d’incendie ou d’accidents ont lieu au sein de l’entreprise. Une fois par an un exercice de grande envergure est organisé avec le concours des sapeurs-pompiers militaires et bien d’autres corps. La sécurité, la qualité, l’environnement et l’éthique, des valeurs importantes de l’entreprise sont formalisés par des chartes. L’entreprise met en œuvre un plan de développement.

Ce vaste projet est destiné à assurer la pérennisation de la performance et la compétitivité de l’outil de raffinage, ainsi que la capacité de commercialisation des produits aux spécifications rigoureuses dans la sécurité et la fiabilité.

Carlverth Kouakou

 

 

 

Laisser un commentaire