FIF/Rencontre Ministre des Sports-Dirigeants de clubs: Paulin Danho scelle le sort du comité exécutif

Le Ministre des sports ivoirien était ce Jeudi 07 Janvier 2021 devant les Présidents de clubs de football (Ligue 1, 2 et Division 3) et les Groupements d’intérêt.

Danho Paulin a tranché. Les membres du comité exécutif de la Fédération ivoirienne de football (FIF) doivent quitter la Maison de Verres. Hier lors d’une rencontre qu’il a eue avec les présidents de clubs, les groupements d’intérêt et les journalistes à l’auditorium du ministère des Affaires étrangères, il a été on ne peut plus clair sur leur avenir.
« Nous avons un contrat d’objectif avec la Fif… Avec ce cadre d’échange. L’Etat de Côte d’Ivoire a besoin d’une faîtière forte pour continuer à mettre en place le projet de développement du sport…. Nous apportons l’assistance… Ce sont nos mésententes, nos turpitudes…qui ont provoqué tous ces blocages », a dit d’emblée le Ministre Danho qui précise ensuite que la mesure de la Fifa est une décision exécutoire. Cela veut dire qu’il y aura une Administration provisoire et un Comité de gestion ». Et de poursuivre. Il n’existe plus de Comité exécutif (par contre les salariés travaillent pour la continuité de l’administration. Ce sont seulement les élus qui sont suspendus). L’administration provisoire a commencé à se mettre en place et dans les prochaines heures, elle va commencer à travailler d’ici la semaine prochaine pour prendre la gestion au quotidien de la Fif. Après avoir mis les dirigeants actuels de la Fif devant les faits, il a émis trois vœux. «Malgré la situation ambiante, c’est d’espérer que cette normalisation soit éphémère, profitable et efficace… pour la Côte d’Ivoire. Être dans les dispositions d’esprit pour qu’on retrouve la normalité (…) la vocation du football n’est pas seulement le loisirs. Il est surtout source de travail pour les jeunes », comme premier vœu. En deuxième vœu, il a laissé entendre ceci: « Un appel à la responsabilité, lucidité et la vérité. La réalité nous invite à tourner l’histoire douloureuse du football ivoirien. Une page qui sera beaucoup plus glorieuse, une page qui sera loin des rancœurs, des intrigues (…) Nous ne ferons rien pour entraver les décisions qui sont en cours. Que ce soit celles de la Fifa ou celle qui sont au Tas». Quant au troisième vœu. Il a révélé ceci. «Plus de 350 Milliards concernent les investissements qui tournent autour de la préparation de la Can 2023… Les stades, les hôpitaux… Il faut que le football ivoirien retrouve sa stabilité… »
Pour finir le Ministre Paulin Danho a enrobé son discours par un fait d’autant plus important qu’il a insisté « sur une gestion prudentielle (parafiscalités et fond alloués pour les compétitions internationales) des fonds qui seront décaissés par l’État et pour tout ce qui relève des finances publics…
Nous souhaitons que vous reprenez les compétitions nationales et internationales. Les activités devront reprendre avec force et vigueur», a-t-il laissé entendre. Lors de cette rencontre, les clubs du camp Sory Diabaté ont brillé par leur absence. A eux, il a transmis ceci. « Ce qui ne viennent pas à cette rencontre, c’est leur problème… Il faut tourner la page. Je ne veux pas faire de procès d’intention. Je pense que certains ce sont excusés et que d’autres sont loin… » En réponse à une question de journaliste sur l’absence supposée (mais surtout très remarquée) des dirigeants de clubs proche du Comité exécutif sortant.

F.A

Laisser un commentaire