Lutte contre la pandémie du Coronavirus : Kouassi Maturin (Pdt FARECI) exhorte la population à la discipline et au respect des règles d’hygiène 

Le président de la Fédération des associations des fonctionnaires et agents retraités de l’Etat de Côte d’Ivoire (FARECI), Kouassi Koffi Maturin, a exhorté la population ivoirienne à la discipline et au respect des règles d’hygiène, surtout à prendre très au sérieux les menaces que représentent l’épidémie du Coronavirus.

« Je voudrais dire sans ambages que depuis que nous avons appris que la pandémie du Coronavirus avait une dangerosité importante qui mérite qu’on fasse attention, nous avons tenu une réunion avec toutes les associations et les membres de la fédérations pour faire preuve d’exemple dans la lutte contre la propagation du virus. Il faut se laver régulièrement les mains et les désinfecter suivant les mesures arrêtées par le Conseil national de sécurité (CNS). Nous avons lancé un message de sensibilisation. Nous pensons que la décision  du conseil de sécurité  est la bienvenue. C’est pourquoi en ma qualité de président de la FARECI, je voudrais féliciter le gouvernement et le CNS pour la mise en œuvre de ces actions qui viennent protéger tous les citoyens et particulièrement les personnes du troisième âge qui sont les plus fragiles. Selon l’OMS, ce sont les personnes les plus âgées qui sont les plus touchées. Il est bien de signaler que depuis l’avènement du Coronavirus, l’Etat devrait nous faire un clin d’œil. Nous pensons que toutes les personnes âgées vont épouser toutes les mesures et les règles établies par l’Etat pour prévenir la propagation de la contamination », a déclaré le président de la FARECI.

Mais d’entrée, Kouassi Mathurin a fait savoir que : « le virus est déjà au porte de l’Afrique et la Côte d’Ivoire compte déjà quelques cas avérés ». C’est pourquoi, le premier responsable des fonctionnaires et agents de l’Etat a invité les membres de la faîtière à prendre le sujet  au sérieux car dira-t-il, certaines personnes ont tendance à être trop léger. A l’entendre, la voix de la prévention est la voix pour sauver les vies.

« La faîtière est édifiée sur tout ce qu’il faut pour éviter le Coronavirus. Ce n’est pas le soleil ni la chaleur qui vont chasser la maladie, c’est le respect des mesures et la discipline qui sont les outils fondamentaux pour éviter le Covid-19. J’exhorte la population ivoirienne au respect des règles d’hygiène. Je demande à tous les membres de la FARECI et leurs responsables de diffuser la décision du CNS. Je demande aux Ivoiriens d’être disciplinés et respecter les mesures d’usage. Il faut accepter d’être en quarantaine, sans exception. Pour l’instant, Dieu est avec nous, il n’y a pas de cas de décès », a-t-il conclu.

Carlverth Kouakou

 

 

Laisser un commentaire