Mupemenet-Ci / Après son investiture : Le nouveau Pca, Boko affiche ses ambitions

La ville historique de Grand-Bassam a abrité le mardi 13 août 2019 la  toute première réunion du nouveau conseil d’administration de la Mutuelle des personnels du ministère de l’éducation nationale et de l’Enseignement technique de Côte d’Ivoire (Mupemenet-Ci).

Quelques semaines seulement, après son investiture, le tout nouveau Président du conseil d’administration (Pca) de la Mupemenet-Ci, Boko Brou Michaël ne s’est pas fait prier pour convoquer le nouveau bureau, composés de 17 administrateurs, dans la première capitale de la Côte d’Ivoire, pour mener des échanges et des réflexions approfondis sur l’avenir et le bien-être des mutualistes. Sur les 17 conviés à ce grand rendez-vous des syndicalistes, 14 ont honoré de leur présence contre une absence justifiée. Contrairement à cette absence qui serait sans censure, les deux autres seront frappées par la loi du statut et  règlement intérieur de la mutuelle. Ce premier conseil d’administration a donc enregistré la présence de la majorité des membres.

En effet, c’étai une belle opportunité pour le successeur de Cissé Vakaba de faire le déroulé de ses ambitions et surtout ses priorités.

Il s’agit d’abord de lancer le programme immobilier et la construction du siège social de la Mupemenet-Ci.

“A cela, il faut penser à ouvrir la clinique de Yopougon et poursuivre la construction des 4 autres, à Abengourou, Daloa, Soubré et Agboville. Rétablir l’image écorchée de la Mutuelle, améliorer la qualité des prestations avec nos partenaires, rendre opérationnelle les filiales, intensifier la déconcentration administrative de la mutuelle, renforcer notre coopération nationale et internationale. Il faut aussi instaurer la journée nationale de l’Enseignant mutualiste, dématérialiser les services et renforcer la collaboration avec la tutelle et travailler à l’adhésion inclusive de tout le personnel à la mutuelle“. Tel est le programme égrainé par le Pca devant le presse et ses mandants.

Michaël Boko a également profité de l’occasion pour appeler à la paix, à l’union et au soutien de tous les mutualistes.

“Nous restons ouverts à tous, parce que convaincus que c’est ensemble, par la mise en commun de nos intelligences et compétences que nous ferons grandir la Mupemenet-Ci. C’est pourquoi, je voudrais lancer un appel au rassemblement, à l’union de tous les mutualistes, et particulièrement des administrateurs pour une cohésion totale, afin de relever tous les défis qui s’imposent à nous. Oui, c’est de notre rassemblement, de notre cohésion que la Mupemenet-ci tirera sa force nourricière dont a besoin tout le personnel de la direction générale, les valeureux présidents régionaux et les différents collaborateurs », a-t-il lancé .

Avant d’ajouter : « Tout ce que nous allons entreprendre ne pourra aboutir qu’avec l’adhésion de tous et je sais pouvoir compter sur vous, sur votre engagement, votre adhésion mais surtout, sur vos conseils et observations avisés pour la réussite de notre mandat. Cette mandature doit être celle de la confirmation de notre maturité ».

Aux dires de M. Boko, des actions urgentes s’imposent pour la mise en œuvre de ces orientations. Notamment, la tenue d’ateliers avec les délégués régionaux, la dynamisation de la gestion des ressources humaines et l’organisation d’une tournée nationale pour rassurer les mutualistes et les partenaires.

Il faut noter que la ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Kadia Camara qui étai représentée par son conseiller technique, Sarr Hassane avait à ses côtés le Directeur général (Dg) de la mutuelle, Achille Gauze Tapé.

CKou 

Laisser un commentaire