Politique nationale / Redynamisation de la base / Le RHDP sonne la grande mobilisation à Dabou : Isaac Dé : « On ne vient pas au RHDP par complaisance. Mais… »

A onze mois de la présidentielle 2020, les lignes bougent au Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

A l’instar des 31 régions de la Côte d’Ivoire, la région des Grands Ponts a battu la revue des troupes de ses militants et sympathisants. Avec pour objectif la redynamisation et la mobilisation des sections. De Jacqueville en passant par Grand Lahou et Dabou la population est sortie nombreuse pour écouter le message porté par le ministre Claude Isaac Dé. C’est dans une salle archicomble que l’émissaire du gouvernement entouré de plusieurs élus et cadres, notamment le maire de Dabou, Yédé Niagne Claude, a foulé la salle de réunion de la résidence N’da de la cité de Léboutou. Le ministre a entretenu les militants sur plusieurs points, rappelant qu’il s’agit d’expliquer la philosophie du Président de la République, Alassane Ouattara aux populations.

« Il est question pour nous de redynamiser la base. La mission essentielle, c’est de porter le message de la haute hiérarchie du parti à la population, en l’occurrence la paix, la réconciliation et la cohésion sociale », a dit d’entrée Isaac Dé. Avant d’ajouter que : « la mission principale, c’est de mettre en place la bonne stratégie pour la victoire du RHDP à la présidentielle 2020 ».

Selon le ministre, il est important pour lui de rencontrer la base pour parler ensemble des idéaux du parti. « Il est important d’être ensemble pour la mise en place effective de la philosophie du Président Ouattara. Le RHDP n’est pas un club de soutien. Mais un pari politique complet qui regroupe toutes les tendances politiques. Il couvre tout le pays. On ne vient pas au RHDP par complaisance. Mais on vient par conviction pour développer la politique du chef de l’Etat. C’est ce que nous voulons inculquer aux différentes sections. Il faut recommander cela aux militants. C’est une occasion de nous familiariser. Après la rencontre des différentes sections la semaine dernière, il faut se mettre en place pour lancer le rouleau compresseur dans les Grands Ponts. Nous sommes heureux de la population qui cultive la paix, la réconciliation et la cohésion sociale. C’est bien de comprendre qu’il est important de se mettre ensemble pour la victoire de notre parti », a-t-il indiqué.

Le même message a été délivré par le premier magistrat de la commune, Yédé Claude. « Depuis un bon moment, on n’a pas vu nos mandants. Il est bon de se retrouver pour définir la conduite à tenir. Il est important de s’appuyer sur la base qui est le vrai vivier du parti », a conclu le maire.

Carlverth Kouakou

 

Laisser un commentaire