Transport/ La mairie de Yopougon interdit les véhicules banalisés

Les autorités municipales de la commune de Yopougon, à travers un arrêté publié hier, décide d’interdire l’accès de son territoire aux véhicules de transport banalisés, ou encore comme indiqué aux ‘’woro woro sauvages’’. Cette information aura le mérite de montrer l’action synergique des autorités administratives à travers l’appel lancé par le préfet d’Abidjan, à œuvrer de concert afin de freiner l’anarchie qui sévit dans certains milieux urbains. L’on se souvient que récemment une traque a été menée par les forces de sécurité dans la commune de Yopougon, avec à la tête le préfet d’Abidjan, Vincent Toh Bi.

Le résultat a permis d’appréhender 290 ‘’gnambros’’ (syndicats de chargeurs), fauteurs de troubles dans la zone et partout ailleurs. En effet, ces derniers sont pointés du doigt, dans l’assassinat d’un gendarme, à l’espace lavage à Yopougon. Le conseil municipal n’entend pas s’arrêter à la seule mesure d’interdiction des véhicules banalisés, mais appelle tous les propriétaires de véhicules usagers siégeant sur les voies publiques à les enlever.

3A

Laisser un commentaire