Législatives 2021/Toumodi: Dibi Marcelin, le choix du village d’Assounvouè

La candidature du directeur général du journal ‘’Le Mandat’’, Dibi Marcellin, à l’élection législative dans la circonscription de Toumodi commune suscite de l’engouement au sein des populations. A l’image du village d’Assounvouè, ses soutiens ne se comptent plus dans la zone. 

A l’occasion du nouvel an, les membres de la ‘’Mutuelle de développement économique et sociale’’ d’Assounvouè, village de la sous-préfecture de Toumodi, se sont retrouvés pour partager un repas. C’était le dimanche 10 janvier 2021 en présence du chef de village, Nana Paul Kouamé I, dans un espace culturel sis à Adjamé 220 logements. Convié à ce rendez-vous en tant que membre d’honneur de ladite mutuelle, Dibi Marcelin s’est réjoui de pouvoir communier avec ses frères et sœurs. Après les civilités d’usage suivies des vœux du nouvel an, dans la pure tradition du pays Baoulé, les membres de la mutuelle ont planché sur des questions relatives au développement de la localité.

L’hôte de la mutuelle, le directeur général de Horizon média, a saisi cette occasion pour confier sa candidature aux élections législatives du 6 mars prochain au village dont il est originaire. C’est dans ce cadre qu’il leur a demandé de « s’unir afin d’aller à la conquête du siège de la commune». Pour Konan Kouamé Florent, président de la mutuelle, la candidature de M. Dibi a eu un écho favorable auprès de la population d’Assounvouè. « Tout le village d’Assounvouè est mobilisé autour de lui afin de lui apporter son soutien sans faille dans la nouvelle aventure que nous voulons, ensemble, réaliser pour notre développement », a dit le porte-voix des ressortissants du village. A l’en croire, tout le village adoube le projet de candidature de Dibi Marcelin. « Tout le monde est partant, parce que c’est un fils du village. Au niveau de la chefferie, tout le monde est d’accord. Au niveau du village, tout le monde est d’accord. Au niveau de la jeunesse, tout le monde d’accord », a-t-il relevé. Pour lui, le village n’attend plus que le jour du vote pour exprimer son choix dans les urnes. « Parce que nous n’aimons pas la défaite. Quand Assounvouè dit qu’il est derrière toi, c’est à 100%. Nous sommes vraiment optimistes parce qu’il le mérite. C’est son année qui est arrivée», a justifié M. Konan, en témoignant que tout le village prie pour lui. Au sortir de ces échanges, Dibi Marcelin a apporté un appui financier à la mutuelle, en guise de contribution pour la mise en œuvre de ses actions. La rencontre s’est déroulée dans une ambiance conviviale.

Zéphirin Gohia

Laisser un commentaire