Région du Gôh / Ouragahio : Le maire Garou Antoni investi

C’est le 4ème maire de Ouragahio depuis son érection en commune en 1962. Garou Antoni, a été investi le samedi 8 juin 2019 devant un parterre de personnalités, des filles et fils ainsi que cadres et élus de la localité.

Archicomble. C’est le moins qu’on puisse dire. La cours de la maire était noire de monde. Venus de Zebizekou, Gnaliepa, Kpapekou et bien d’autres villages et campements de la localité, des populations n’ont pas voulu se faire raconter cette cérémonie commémorant l’investiture de Garou Antoni, élu le 13 octobre dernier.

Sous un soleil de plomb, personne n’a voulu boudé le plaisir. Ainsi, c’est sous un tonnerre d’applaudissement que le premier magistrat de la commune a fait son entrée entouré du ministre Claude Dahon Paulin, maire de la commune d’Attékoubé, par railleurs, président de l’Union des villes et communes de Côte d’Ivoire (Uvico-ci), représentant le chef du gouvernement ivoirien Amadou Gon Coulibaly, et bien d’autres personnalités ainsi que des élus et cadres du département. Non sans oublier des maires qui sont venus nombreux pour soutenir leur collègues, en cette journée exceptionnelle. Jamais une cérémonie pareille n’a rassemblé autant ses filles et fils, font remarquer plusieurs natifs. 

L’émotion était grande. Danses, chants et autres folklores ont meublé cette cérémonie. Des intervenants qui se sont succédés du haut du pupitre ont livré des messages de paix et de cohésion sociale. Par ailleurs, les adresses ont appelé à la solidarité de tous pour le développement local. C’est pour quoi dans son message aux populations, le ministre Danho Paulin a félicité des fils et cadres qui se sont retrouvés pour parler de paix et cohésion sociale. Pour le ministre, Ouragahio a compris le message du Président de la République, Alassane Ouattara.

« Je suis porteur d’un important message du premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Le chef du gouvernement m’a demandé de venir voir et entendre vos préoccupations et lui rendre compte. J’ai bien entendu vos doléances et cris du cœur. Je rendrai compte. Vos conditions de vie seront améliorées. Nous allons faire des jumelages des communes afin de vous permettre de bénéficier des retombées de l’Etat. Faites tout pour que la proximité et le brassage existent toujours autour de votre localité. Je suis venu et j’ai vu que la paix est retrouvée à Ouragahio. Je rendrai compte que vous avez tourné la page de vos douleurs et que vous avez décidé de construire le pays avec le président Ouattara. Merci d’être sur le droit chemin», a déclaré le représentant du premier ministre.

Avant d’annoncer la pose de la première pierre du complexe sportif. Tous les maires présents se sont joins au ministre pour féliciter tous ceux qui ont effectué le déplacement pour rehausser la qualité de l’évènement.

Quant au maire Garou, il a réitéré sa promesse de faire de Ouragahio une ville moderne et de se mettre à la disposition des populations qui ont mis leur confiance en son programme de société.

Cette occasion a été pour l’Ong Organisation internationale pour la promotion du dialogue social (Oipds) de remettre une flamme de paix au maire en signe de témoignage de la paix et la cohésion retrouvées.

Il faut noter que, la cérémonie a débuté avec un tournoi de football organisé par ladite Ong, placé sous le parrainage de l’ex-international footballeur, Zokora Didier dit Maestro, natif de la localité.

Carlverth Kouakou

Laisser un commentaire