Conduire dans un pays étranger : toutes les informations essentielles que vous devez savoir

Il est essentiel de disposer d’un moyen de transport sûr, peu coûteux et efficace lorsque vous voyagez à l’étranger. Si votre destination n’est pas totalement accessible à pied ou ne dispose pas d’un système de transport public, il est probable que vous devrez louer une voiture et vous déplacer par vous-même.

Les taxis peuvent être chers, mais conduire offre aux voyageurs la liberté et la commodité de profiter au maximum de leur voyage. C’est aussi une méthode formidable pour explorer une ville et repérer des destinations potentielles. Avant de commencer à conduire légalement et en toute sécurité dans un pays étranger avec un véhicule de location, il y a un certain nombre de questions à prendre en compte. Voici un guide qui contient toutes les informations que vous devez connaître avant de prendre la route.

Exigences légales

Si vous souhaitez conduire une voiture dans un pays étranger, il est essentiel de vous renseigner sur les exigences légales applicables aux automobilistes étrangers.

Permis de conduire

Vous devez d’abord vérifier si votre permis de conduire existant est valide dans le pays où vous allez conduire. Vous pouvez consulter le site Web du gouvernement de votre pays de destination pour savoir si votre permis est valide et s’il y a d’autres exigences que vous devez remplir avant de conduire à l’échelle internationale.

La validité de votre permis actuel dans une autre nation dépend de la nature et de la durée de votre visite. Dans certains cas, vous devrez peut-être passer un examen et obtenir un permis local. Toutefois, il est peu probable que vous soyez obligé d’obtenir un permis local si vous prévoyez d’entrer dans un pays étranger avec un visa de tourisme.

Permis de conduire international

Si vous conduisez à l’étranger avec un permis de conduire français, vous devez le faire traduire en anglais. Selon le pays, votre permis actuel peut ne pas être valable pour la conduite internationale. Vous vous demandez probablement comment obtenir un permis de conduire international. Bien qu’il n’existe pas de permis qui vous permette de conduire partout dans le monde, un permis de conduire international peut être utilisé pour traduire votre permis national dans une autre langue et vous aider à vous conformer aux réglementations locales en matière de conduite.

Pour obtenir un permis de conduire international, vous devez être âgé d’au moins 18 ans et posséder un permis de conduire valide de votre pays de résidence. Vous devrez également fournir deux photos d’identité et payer une taxe. Le permis est valable un an à compter de la date de délivrance.

Assurance 

Dans la majorité des pays, les conducteurs nationaux et étrangers sont tenus de souscrire une assurance automobile. Les trois types d’assurance couvrent les dommages causés à votre véhicule de location, les blessures subies par vous et vos passagers, et les blessures subies par les autres conducteurs si vous êtes reconnu responsable d’un accident. Que les trois types d’assurance soient obligatoires ou non, il est fortement conseillé d’être pleinement couvert lorsque vous conduisez un véhicule dans un pays étranger.

À lire aussi :  Y a-t-il des pneus différents ou meilleurs pour les véhicules électriques ?
regles de conduite sur les routes internationales
Règles de conduite sur les routes internationales

Bien qu’il soit possible que votre régime d’assurance national offre une couverture à l’étranger, il est prudent de vérifier auprès de votre assureur si votre pays de destination spécifique est couvert et si une couverture complète est offerte. Il est peu probable que l’assurance de votre pays d’origine vous couvre entièrement pendant votre séjour à l’étranger. Vous devrez donc peut-être souscrire une assurance complémentaire auprès de l’agence de location de voitures ou de la société de cartes de crédit auprès de laquelle vous louez le véhicule. Pour éviter d’augmenter vos primes d’assurance habitation, il peut être avantageux de déposer une demande d’indemnisation auprès de l’agence de location plutôt que de votre propre assureur.

Vous pouvez également envisager d’utiliser une carte de crédit pour payer le véhicule. Certaines cartes de crédit offrent une assurance pour les voitures de location, ce qui peut vous faire économiser de l’argent. Vérifiez auprès de l’émetteur de votre carte de crédit si cet avantage est disponible et quelles sont les restrictions applicables.

Louer une voiture

Sauf si vous prévoyez de conduire dans un pays voisin ou de prêter une voiture à un ami, vous aurez besoin de louer une voiture une fois que vous serez sur place. Vous aurez peut-être la possibilité de louer directement une voiture à l’aéroport, mais les locations d’aéroport sont généralement plus chères que celles proposées par des entreprises indépendantes. Envisagez le coût d’un taxi ou des transports en commun pour vous rendre dans une agence de location hors site qui propose un tarif moins élevé.

En plus des réglementations nationales en matière de conduite, les sociétés de location de voitures imposent fréquemment leurs propres normes. Si la plupart des entreprises louent aux conducteurs âgés de 18 ans et plus, certaines peuvent exiger que vous ayez au moins 25 ans. En outre, les tarifs de location et d’assurance sont généralement plus élevés pour les jeunes conducteurs. Par ailleurs, il peut être difficile de louer une voiture sans carte de crédit. Bien que de nombreuses entreprises de location de véhicules acceptent les cartes de débit comme moyen de paiement, soyez donc prêt à présenter d’autres formes d’identification et à payer un dépôt de garantie supplémentaire.

Le code de la route

Comme le code de la route varie d’un pays à l’autre, il est conseillé de se renseigner sur les règles de base et les panneaux de signalisation du pays que vous comptez visiter.

Panneaux de signalisation

Si vous ne pouvez pas lire la langue locale, il peut être très utile d’apprendre l’importance des différentes couleurs et symboles. N’oubliez pas que des symboles et des marquages identiques sur les routes peuvent avoir des significations différentes selon les pays.

Différences entre les panneaux de signalisation dans le monde
Différences entre les panneaux de signalisation dans le monde

Le rouge signifie “stop” dans la plupart des pays, mais il peut également être utilisé pour indiquer une zone dangereuse. Le jaune signifie généralement qu’il faut céder le passage ou ralentir, tandis que le vert indique qu’il est possible de continuer sans danger. Le bleu est souvent utilisé pour les panneaux d’information, tandis que le marron est généralement utilisé pour les sites historiques ou panoramiques.

À lire aussi :  Pneu-neige : peut-on rouler avec en période estivale ?

Règles de base

Apprendre les règles de conduite de base du pays que vous visitez, comme les lois sur la priorité de passage et les systèmes de péage, peut vous aider à éviter des amendes importantes à l’avenir. Faites attention aux limitations d’accès aux villes, en particulier dans les villes européennes. Afin de réduire la pollution atmosphérique et les embouteillages, certaines municipalités limitent la conduite dans les zones densément peuplées. Si vous prévoyez de passer une grande partie de votre voyage dans un centre-ville bondé, vous pouvez envisager d’autres moyens de transport.

Conduite à droite ou à gauche

La question du côté de la route sur laquelle conduire est l’une des différences les plus notables dans la législation sur la conduite entre les pays. Quelques pays européens et de nombreux pays du Commonwealth conduisent sur le côté gauche de la route. Si vous êtes anxieux à l’idée de conduire du mauvais côté de la route, vous pouvez pratiquer vos virages dans un parking ou dans une rue vide avant de conduire dans des zones fréquentées. Le volant se trouvera de l’autre côté de la voiture lorsque vous conduirez de l’autre côté de la route. N’oubliez pas que vous devrez peut-être changer de côté lorsque vous entrerez dans un nouveau pays après avoir franchi certaines frontières.

Application de la loi

Dans de nombreux pays, l’application du code de la route par caméra est de plus en plus populaire, notamment pour les infractions mineures telles que les excès de vitesse et le non-respect des feux rouges. Dans ce cas, les amendes que vous encourez seront facturées au propriétaire du véhicule. Si vous avez loué une voiture, la société de location sera facturée et débitera la carte de crédit que vous avez fournie lors de la réservation. Si vous êtes arrêté par un agent de police, vous devez trouver un moyen de payer l’argent et de régler la contravention. Il peut sembler facile d’ignorer une contravention de circulation ou de stationnement dans un pays étranger, mais vous pourriez avoir des difficultés à partir ou à revenir à l’avenir.

La Culture de la conduite

Les habitudes de conduite locales sont presque aussi essentielles que les règlements de circulation explicites. Observez le comportement des autres automobilistes et effectuez une petite recherche pour comprendre l’étiquette routière locale. Par exemple, si vous conduisez dans un lieu densément peuplé où les conducteurs sont plus agressifs que ce à quoi vous êtes habitué, conduire trop prudemment peut être dangereux.

La tolérance à l’égard des conducteurs qui dépassent la limite de vitesse varie considérablement d’un endroit à l’autre. Connaître les lois du pays dans lequel vous conduisez vous permettra de suivre la circulation tout en évitant une contravention pour excès de vitesse.

Conduite adaptée sur différents types de routes
Conduite adaptée sur différents types de routes

D’autres types de véhicules sur la route peuvent également affecter les habitudes de conduite locales. Vous devez tenir compte des vitesses et des mouvements variables des vélos et des scooters si vous partagez la route avec un grand nombre d’entre eux.

À lire aussi :  Pourquoi choisir un traceur GPS pour son scooter ?

Le type de véhicule

Lorsque vous conduisez dans un pays étranger, il est essentiel de choisir une voiture qui soit à la fois adaptée à l’environnement local et confortable à conduire. Dans certains pays, la location d’une voiture à boîte de vitesses automatique est trop chère ou impossible. Si vous n’avez jamais conduit une voiture à boîte de vitesses manuelle, communément appelée “stick shift”, vous pouvez vous renseigner sur la situation de la voiture de location et vous entraîner à l’avance. Apprendre à conduire dans un pays étranger est déjà un défi, sans avoir à apprendre en plus à contrôler votre véhicule.

Tenez également compte de l’environnement dans lequel vous allez conduire. Si le climat et le terrain diffèrent de ce à quoi vous êtes habitué, vous pouvez en tenir compte lors du choix de la voiture. Si vous voyagez dans des endroits où les routes sont exceptionnellement glacées ou montagneuses, ou des routes non goudronnées, la location d’un véhicule à transmission intégrale peut rendre votre voyage beaucoup plus sûr et plus facile.

Les zones locales

Avant de conduire un véhicule dans un pays étranger, il est prudent de découvrir toutes les potentialités dangereuses, les routes locales et les zones à éviter. Faites une recherche pour savoir s’il y a des endroits ou des itinéraires connus dangereux. Considérez la disponibilité d’aide en bordure de route et de stations-service, et apportez une roue de secours et de l’essence supplémentaire si vous pensez que vous pourriez être bloqué dans une zone éloignée ou dangereuse. La plupart des sites de voyage fournissent des informations de sources étrangères qui peuvent être utiles pour identifier les problèmes de sécurité routière dans le pays que vous visitez.

L’aide à la navigation

Pour votre sécurité, il est important que vous puissiez explorer la région et retrouver votre chemin en terrain connu. Cela peut s’avérer particulièrement difficile si vous ne parlez pas suffisamment bien la langue locale pour demander et recevoir des indications, ou si vous voulez conduire dans un endroit rural. De plus en plus de visiteurs se fient aux applications de navigation pour se déplacer, et différentes applications fonctionnent mieux et plus précisément dans différentes régions. Faites une recherche rapide en ligne pour voir s’il existe une application de navigation populaire pour votre pays de destination.

Vous pouvez également vous procurer un deuxième système GPS portatif ou choisir une voiture de location équipée d’un système de navigation. Si vous vous rendez sans guide dans une région où les données de navigation ou le service satellite sont limités, soyez prêt à demander votre chemin, apportez une carte papier de la région, ou téléchargez une carte à l’avance pour pouvoir naviguer hors ligne.

Ces informations devraient répondre à certaines de vos questions sur la conduite dans un pays étranger. Toutefois, les règles, les coutumes et les véhicules peuvent varier considérablement d’un pays à l’autre. La préparation peut réduire certains des risques associés à la conduite dans un pays étranger et garantir un voyage sûr et agréable.

Laisser un commentaire