Épidémie de Dengue en Côte d’Ivoire: La situation demeure toujours préoccupante

Le directeur de l’Institut national d’hygiène publique (Inhp), Bénié Bi Vroh Joseph a, au cours d’un point de presse, le mardi 7 mai 2019, au sein de son institut, à Treichville, indiqué que l’épidémie de Dengue demeure toujours inquiétante en Côte d’Ivoire.

Quelques jours après l’annonce officielle de 17 cas de Dengue dont un cas de décès, la situation reste toujours préoccupante.

« Depuis le début de l’année 2019, la Côte d’Ivoire fait face à cette épidémie de dengue. Nous avons dénombré soixante-dix-huit (78) cas dont deux décès, à la date du vendredi 3 mai 2019. Ce sont des cas localisés essentiellement dans les communes de Cocody, Bingerville et Abobo », a fait savoir M. Vroh.

Pour lui, devant cette situation, le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique a entrepris des actions, notamment la déclaration de l’épidémie à l’Organisation mondiale de la santé (Oms), l’activation du Centre des opérations d’urgence de santé publique, avec la tenue de réunions hebdomadaires de coordination de la gestion de l’épidémie, la diffusion de directives sur la maladie aux directions régionales et départementales de la santé, l’investigation épidémiologique et entomologique, la recherche active des cas dans les districts sanitaires touchés, la prise en charge gratuite des cas, la sensibilisation des populations, à travers les mass média et la communication de proximité.

Le directeur de l’Inhp a, à en croire au confrère M’bra Konana de Soir Info, donné des conseils aux populations, pour éviter la propagation de la maladie. « Le Mshp recommande aux populations, de vider les retenues d’eau après chaque pluie ; assécher les eaux stagnantes ; éviter de garder non couverts les récipients contenant de l’eau ; se débarrasser des objets usagers qui favorisent la présence et la reproduction des moustiques, à savoir : les casseroles, les canaris, les vieux pneus ; changer tous les deux jours à trois jours, l’eau des pots de fleur ; désherber les alentours des maisons, surtout éviter les plantations de bananiers en agglomération ou tout autre arbre à feuilles engainantes comme l’arbre du voyageur ; mettre des grilles anti-moustiques aux portes et fenêtres des maisons ; porter des vêtements qui couvrent le corps, et dormir le jour comme la nuit, sous une moustiquaire imprégnée d’insecticide. Il faut éviter l’automédication devant tout cas de fièvre. Pour toute information, il faut appeler le 143 ou 101 », a-t-il indiqué.

La dengue se manifeste par une fièvre associée ou non à des maux de tête, de ventre, des vomissements persistants, des douleurs aux articulations, une fatigue intense. Dans certains cas, le malade peut saigner et en mourir.

CKou

 

 

Laisser un commentaire