Région du Gbêkê : Le préfet de région se dresse contre le désordre routier

Le préfet de la région du Gbêkê, préfet du département de Bouaké, Tuo Fozié, est plus que jamais déterminé à mettre fin  au désordre et l’incivisme de la route qui règne à Bouaké.

Eradiquer totalement l’incivisme dans le département de Bouaké. C’est désormais le nouveau combat du premier responsable de l’administration du chef-lieu de Gbêkê. Après des mois de sensibilisation avec toutes les couches sociales sur l’incivisme de la circulation routière et le non-respect des codes de la route, place à la répression.

Le préfet du département de Bouaké a mis à cet effet, des forces de l’ordre en mission pour traquer les récidivistes. Cette opération engage sur le terrain la police, la gendarmerie et les militaires.

Objectif, il s’agit de faire comprendre aux usagers des engins à deux roues qu’il y a un minimum de précautions à prendre non seulement pour leur sécurité, mais aussi pour celle des autres. 

« Il y a les pièces afférentes des engins qu’il faut avoir, le port du casque, le respect des feux tricolores », a indiqué le préfet. Et d’ajouter  que « c’est vrai que lorsque nous prenons un usager en faute dans la circulation, nous n’allons pas lui demander, séance tenante, d’aller se procurer toutes les pièces. Il ne pourra pas supporter financièrement. Mais après nous allons sévir et les or la loi subiront la rigueur de la loi », a-t-il averti.

« En collaboration avec la direction régionale des Transports qui est associée à cette opération, nous allons évaluer les pièces essentielles que l’usager doit posséder avant de pouvoir retirer son engin qui a été mis en fourrière par les agents », a lancé Tuo Fozié.

Pour les cortèges des mariages qui se font à moto, le représentant de l’Etat a fait savoir que, ce sont toutes les formes d’incivisme qui seront traquées. « Nous allons lutter contre toutes les formes d’incivisme constatées dans la circulation routière », a martelé le préfet.

CKou

 

Laisser un commentaire