Secteur de la santé / Le ministre Aka Aouélé : « La santé des populations est notre priorité »

La santé avant tout ! Cette expression, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Aka Aouélé, semble l’avoir bien compris. Soucieux de la santé et du bien-être des populations, Aka Aouélé a effectué une visite de travail au Laboratoire national de la santé publique (LNSP), ce mercredi, dans la commune de Treichville.

Cette incursion du ministre se situe dans le cadre de l’amélioration continue de la qualité des services et elle est revêtue aussi d’une importance qui n’est perceptible qu’à travers la meilleure connaissance de  la   LNSP. Avant la séance de travail et les échanges, l’émissaire du gouvernement a visité les différents compartiments du laboratoire en vue de la présentation de l’institution et ses activités.

Il s’agit de l’espace de la manipulation, le laboratoire microbiologie médicale et Microbiologie alimentaire, ainsi que du service central de protection contre les rayonnements ionisants aussi bien que d’autres services.

Cette visite officielle est donc un instant important pour le ministre et sa suite, qui accordent une considération particulière à la sécurité sanitaire des médicaments et aliments de Côte d’Ivoire, de toucher du doigt les réalités du LNSP. Dans son adresse, le ministre de la Santé a, avec insistance, indiqué que la santé est au cœur des actions du gouvernement.

« La santé des populations est notre priorité. Notre souhait, c’est de voir la population jouir d’une bonne santé », a indiqué le ministre, tout en félicitant le personnel du LNSP  pour le travail abattu.

« Félicitations  pour ce que vous faites pour sauvegarder la santé et le bien-être des populations. Votre institution a apporté un punch au secteur de la santé », a encouragé Aka Aouélé.

Pour sa part, le Directeur général (Dg) du LNSP Pr. Malan Kla Aglande, il s’est réjoui de cette rencontre avec la tutelle. « Cette occasion est très importante  pour nous. Grâce à vous, nous bénéficions de plusieurs soutiens du gouvernement et de l’extérieur », a déclaré le DG, non sans présenter le laboratoire national.

« Les laboratoires sont constitués d’unités spécialisées en rapport avec les missions statutaires du LNSP », a-t-il ajouté. Cette présentation montre que les efforts du gouvernement pour répondre aux besoins sanitaires sans cesse croissants et complexes des populations n’est pas un leurre.

C’est donc une course de fond à laquelle le LNSP est soumis avec l’Etat ivoirien pour assurer un mieux-être aux populations. « En effet, le LNSP est ainsi bénéficiaire d’une assistance continue et de qualité en matière de renforcement de capacité du personnel, de formation du personnel du transfert analytique des méthodes, la gestion des résultats hors spécifications, la gestion des substances de référence…

De fourniture d’équipements de laboratoire, réalisation d’essais inter-laboratoires, de réparation et étalonnage », a expliqué Pr. Malan. Avant de conclure que « de nouveaux équipements ont été obtenus pour parafer le travail ».

Carlverth Kouakou

 

Laisser un commentaire